Le 27 mai dernier, j’ai eu 24 ans. Ma 23e année de vie fut mouvementée, mais très formatrice pour mon futur. 

À cette occasion, j’avais envie de vous écrire un peu sur moi cette semaine, dans le but de porter un regard en arrière sur 23 ans et vous partager ce qui est en réserve pour ma 24e année de vie !

Fêter en temps de pandémie

Comme tout le monde né après le mois de mars dans la dernière année. J’ai fêté mes 23 ans de façon très intime en ce temps de pandémie. 

Je dois avouer que c’était une drôle de façon de changer d’âge. Habituellement, je fais toujours une petite rétroaction de mon année et je planifie celle qui vient. Cette fois-ci, je n’avais vraiment aucune idée d’où j’allais. Surtout dû à l’incertitude de la pandémie.

Comme vous le savez, j’ai une entreprise technologique dans le domaine du tourisme­. Donc, les décisions n’ont pas été faciles cette année et je dois dire que mon cœur n’y était plus. J’ai quand même décidé de persévérer, mais c’est au mois de janvier que j’ai décidé que mon cœur n’y était plus. J’avais déjà beaucoup d’autres projets en tête et la patience n’est pas trop mon fort.

Je ne voulais pas passer encore je ne sais combien de temps à attendre que l’industrie du tourisme revienne pour faire quelque chose de ma vie. J’ai donc lâché prise et je suis passée à autre chose.

Je ne m’attendais vraiment pas à laisser aller cette entreprise cette année. Je ne regrette pas du tout ce choix. Je suis convaincue que ce n’était pas mon chemin. Je le savais depuis un petit bout déjà, mais je ne suis pas capable de lâcher mes projets sans avoir l’impression que c’est un échec. Mais les échecs mènent au succès, alors j’en suis bien fière ! 

La vie m’a mis un signe de la pandémie devant les yeux pour que je le réalise et que je décide finalement de suivre ma première intuition. Pour vous dire que parfois suivre son intuition peut vous mener à des endroits inconnus et incertains, mais ce seront toujours les endroits ou vous en apprendrez le plus sur vous-même !

Démarrer un blogue

Parlant d’intuition, ça faisait un petit bout que je voulais démarré un blogue. J’ai toujours repoussé la chose faute de temps. C’est mon copain qui m’a encouragé à le faire, et ce, depuis aussi tôt que décembre 2019. C’est finalement quand j’ai eu 23 ans que je me suis décidé. Pourquoi pas ?

Mon idée de départ était de faire un blogue sur l’entrepreneuriat. Mais ça s’est rapidement tourné vers le développement personnel, l’organisation et tout ce qui touche au lifestyle qui est mes réelles passions. 

Je n’avais jamais créé de site web auparavant. Je me suis donc lancé là-dedans les pieds dans le vide ne sachant aucunement où je m’en allais. Par chance, j’ai été indulgente avec moi-même et j’ai pris mon temps. Je n’étais pas pressé de lancer le blogue, je voulais m’assurer que tout soit bien fonctionnel avant de le mettre en ligne et de le promouvoir.

J’ai appris énormément (et j’apprends encore). J’ai surtout découvert que j’aime vraiment ça: tenir mon petit site web et travailler sur mon marketing. En tout, partout, ça m’a pris à peu près 6 mois avant de lancer Bleu latte à travailler sur le projet ici et là dans mon temps libre.

Je me suis découvert une passion et j’y ai aussi trouvé mon futur projet à long terme. Croyez-moi, j’ai de gros plans pour le futur de Bleu latte.

Déménager

Au niveau personnel, j’ai passé une super année avec mon copain. Nous avons finalement fait le pas et déménagé de chez nos parents. De toute façon, nous passons notre temps à faire le voyage d’une maison à l’autre. Il était temps qu’on ait notre place.

Nous avons déménagé dans notre appartement l’automne dernier. La meilleure décision de ma vie ! J’adore ça. La cohabitation se passe vraiment bien (presque trop). 

C’est ça ! Vous pouvez comprendre qu’avec le confinement il ne s’est pas passé grand-chose. Mais ça fait du bien. Je suis une pantouflarde dans l’âme alors ce n’est aucunement un problème pour moi de rester à la maison. Quoique j’ai vraiment hâte de retourner au restaurant…

Qu’est-ce qui s’envient ?

Contre toute attente, ma 23e année a été super belle. Je suis encore plus fébrile de voir ce que mes 24 ans ont en réserve pour moi. Pour commencer, mon copain et moi entamons le projet d’autoconstruction de notre maison. Évidemment, je vais vous tenir à jour là-dessus sur mes réseaux sociaux et sur Bleu latte. Attendez-vous à voir une rubrique ou je ferai le suivi étape par étape de la construction de notre maison ! J’ai donc hâte !

Au niveau professionnel, j’ai beaucoup de plans ! Bien avant que je décide de passer à autre chose de mon ancienne entreprise. Je savais ce que je voulais faire. Malgré le fait que nous avons eu la malchance de démarrer une entreprise touristique 6 mois avant une pandémie mondiale, ce fut une expérience extrêmement enrichissante et j’ai beaucoup appris sur moi-même.

Je suis vraiment tombée amoureuse du marketing. Je sais que ça fait un petit bout que je souhaite développer mes capacités dans ce domaine. C’est pourquoi je me lance dans la vie d’employée, car j’ai été embauché en tant que spécialiste marketing dans une super organisation. Je commence l’emploi cette semaine et je suis très excitée !

N’ayez pas peur. Je ne lâcherai jamais l’entrepreneuriat. Un autre chose que j’ai apprise à propos de moi-même, c’est que j’ai ça dans la peau. Je ne pourrais malheureusement jamais m’en débarrasser. C’est pourquoi je travaille déjà sur ma prochaine entreprise depuis quelques mois. 

Je serai seule à la tête de mon prochain projet d’entreprise. Il est grand temps que je me fasse confiance, je sais quoi faire et où aller et comment m’y rendre. Vous en entendrez parler très bientôt ! J’ai bien hâte de vous montrer tout ça.

Joyeux 24 ans !

Voilà ! J’espère que vous avez apprécié l’article plus relax de cette semaine. Ça fait du bien parfois de juste jaser un peu avec vous. 

Hey psst, en vous laissant aller. Je vous rappelle que j’ai une toute nouvelle actualité mensuelle qui fera ses débuts dès aujourd’hui ! En vous inscrivant, vous recevrez des actualités une fois par mois avec des trucs de développement personnel en bonis et des feuilles de travail sur soi téléchargeables ! Ne manquez pas ça ! Pour vous inscrire, c’est: ici !